Comprendre la hernie discale lombaire

Vous avez dernièrement expérimenté une douleur en vous relevant de la position penchée vers l’avant (ex. : en changeant vos pneus, en pelletant un lourd amas de neige OU en voulant prendre votre enfant dans vos bras) ? Depuis, vous avez de la douleur qui descend dans une jambe et des picotements dans celle-ci ? Sans parler de la position assise qui vous est bien difficile de maintenir… Il est grand temps pour vous de consulter un physiothérapeute puisque vous avez probablement une hernie discale lombaire.

Qu’est-ce qu’une hernie discale ?

Il s’agit en fait d’un déplacement des composantes du disque intervertébral, soit le coussin situé entre les vertèbres (voir image 1). Le disque a principalement pour fonctions de transmettre le poids d’une vertèbre à l’autre et de permettre le mouvement de la colonne vertébrale. La hernie discale lombaire (au bas du dos) est plus prévalente chez les adultes de 30 à 50 ans et plus fréquente chez les femmes que chez les hommes (1). Cette blessure se produit le plus souvent en se penchant vers l’avant, avec ou sans rotation du corps (2), d’où l’importance de protéger son dos dans les différentes tâches au quotidien!

  Disque normal :                                                                                       Disque avec hernie discale :

   

Dans cette condition particulière, le bombement du disque intervertébral est susceptible de venir comprimer ou irriter les structures nerveuses adjacentes (comme les racines nerveuses par exemple) (3). Cela peut provoquer une douleur partant du dos qui descend dans une jambe, une perte de sensibilité dans la jambe, une faiblesse et/ou des engourdissements/picotements dans la jambe et/ou le pied (1). Les symptômes varient en fonction de la localisation de la hernie discale et secondairement de la structure nerveuse qui est atteinte, par exemple la 4e racine lombaire (L4) versus la 5e (L5) (voir image 2 pour une représentation indicative des variations de la localisation de la douleur en fonction de la racine nerveuse atteinte). Il est à noter que les disques entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire et entre la 5e vertèbre lombaire et la 1re vertèbre sacrée sont les plus souvent touchés par une hernie.

Le rôle de la physiothérapie

Si vous présentez des symptômes qui s’apparentent à ceux mentionnés ci-haut, le physiothérapeute est apte à déterminer si une prise en charge médicale est requise dans un premier temps et peut vous aider à soulager votre douleur par des exercices appropriés, des techniques de thérapie manuelle et/ou l’utilisation d’électrothérapie. Pour ce faire, il peut, par exemple, avoir recours à la technique McKenzie (voir chronique à ce sujet). N’hésitez pas à communiquer avec nous pour prendre rendez-vous et en finir avec votre douleur ! 

Références

(1) Jordan J, Konstantinou K, O’Dowd J. Herniated lumbar disc. BMJ Clin Evid 2009;3:1–34.

(2) Sueki D, Brechter J. Orthopedic Rehabilitation Clinical Advisor, Mosby Elsevier, 2010, 965 pages.

(3)L. Rhee J., Schaufele M., A. Abdu W,  Radiculopathy and the herniated lumbar disc, JBJS, Volume 88-A, No 9, septembre 2006, p.2069 à 2080.

Image 1 : Caren G. Solomon, Herniated Lumbar Intervertebral Disk, The New England Journal of Medicine, 364 :18, 5 mai 2016, p.1763 à 1772.

Image 2 : Strayer Andrea, Lumbar Spine : Common Pathology and Interventions, Journal of Neuroscience Nursing, August 2005, Vol 37, No 4, p.181 à 193. 

Bouger avec les technologies

Depuis 2006, plusieurs consoles ont créé des jeux interactifs : Nintendo Wii (2006), Wii Balance Board et Wii Fit (2007), Kinect pour le XBOX 360 (2010) et Play Station Move pour le Play Station 3 (2010). Beaucoup de familles sont désormais équipées de ce genre de console. Celles-ci sont souvent utilisées par les enfants et adolescents pour s’amuser. Pourtant, saviez-vous qu’il existe une multitude d’avantages reliés à ces jeux?

Un entrainement régulier à l’aide d’une de ces consoles serait bénéfique pour améliorer :

  • Le contrôle postural statique, c’est-à-dire les réactions d’équilibre, pour les personnes ayant un antécédent de blessure à une jambe (Sims 2013)
  • La qualité de vie des personnes atteintes de fibromyalgie en diminuant leur douleur (Mortensen 2013)
  • L’équilibre et la démarche des personnes atteintes de Parkinson (Herz 2013, Mhatre 2013)
  • L’équilibre (Bieryla 2013) et la force des jambes des personnes âgées (Jorgensen 2013)
  • La capacité respiratoire pour les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) (Albores 2013)
  • Certaines dysfonctions vestibulaires (vertiges, étourdissements…) (Sparrer 2013)
  • La motivation des adolescents à poursuivre un entrainement (Staiano 2012)
  • ...

Il suffit de faire environ 20 à 30 minutes d’exercice, et ce, trois fois par semaine, pour bénéficier des nombreux avantages décrits ci-haut.

Voici un exemple d’un entrainement de 20 minutes à la Wii avec le jeu Wii Fit Plus (nécessitant la Wii Balance Board) :

  1. Échauffement : aérobique : Hula Hoop
  2. Yoga : posture de l’arbre
  3. Yoga : posture dieu du vent
  4. Yoga : posture du danseur
  5. Entrainement musculaire : étirements (2 fois 6 répétitions ou 1 fois 10 répétitions, une fois cette option débloquée)
  6. Refaire les étapes 2 à 5, puis passer à l’étape 7
  7. Retour au calme : jeu d’équilibre : jeu de bille

Attention! Il est bien important de s’échauffer avant de faire une activité physique intense. Prenez soin de commencer avec au moins 5 minutes de jeux de faible intensité avant de vous lancer dans un concours extrême entre papa et fiston.

Alors, pourquoi ne pas profiter du temps des fêtes pour s’amuser et s’entrainer en famille ou entre amis? Ce sera bénéfique pour les petits, et pour les plus grands!

Retour à la liste des chroniques