Démystifier le tennis elbow

Démystifier le tennis elbow

Tennis elbow, tendinite du coude, épicondylite, épicondylalgie latérale… Comment s’y retrouver ?

            Tous ces termes désignent l’atteinte des tendons s’attachant sur le côté extérieur  du coude. C’est la pathologie du coude la plus diagnostiquée et traitée en physiothérapie ; jusqu’à 3% de la population en sont atteints. Rassurez-vous, le pronostic après un an se traduit généralement par une disparition des symptômes.

Voici les signes et symptômes les plus fréquents :

  • une douleur localisée en latéral du coude;
  • une douleur aggravée par les mouvements de la préhension (serrer le poing);
  • une force de préhension diminuée
  • une douleur lors de l’étirement des muscles de l’avant-bras.

            Les causes de l’épicondylite latérale sont diversifiées. La théorie la plus acceptée cliniquement serait le résultat d’une accumulation de microtraumatismes provenant de contractions répétitives du poignet en extension.

            Selon les plus récentes données probantes, la physiothérapie s’est avérée être le traitement de choix chez les gens atteints d’épicondylite latérale au coude, étant supérieure au repos ou à l’injection de corticostéroïdes. 

            Le physiothérapeute fera une évaluation complète de la biomécanique du membre supérieur atteint afin de trouver la cause structurelle du problème. Afin de diminuer la douleur, d’augmenter la force de préhension et d’améliorer la fonction d’une personne présentant une épicondylalgie latérale, le traitement devrait comprendre des mobilisations  par un physiothérapeute combinées à des exercices à domicile ainsi que des conseils d’ergonomie pour corriger la cause du problème et diminuer les récidives.

Retour à la liste des chroniques